Le soutien scolaire, un business trÚs juteux. Reportage diffusé sur TF1 avec la participation du blogueur

Partagez !
Accueil » Blog (2008-2014) » Un business trÚs juteux




Durant quelques annĂ©es, j’ai tenu un blog sur le soutien scolaire et le mĂ©tier de prof indĂ©pendant. Vous trouverez ci-aprĂšs une copie d’un article.

Vidéo : Le soutien scolaire, un business trÚs juteux. Reportage diffusé sur TF1 avec la participation du blogueur
Date de parution : 26 août 2009

TF1J’ai Ă©tĂ© contactĂ© dĂ©but juillet 2009 par une journaliste de TF1 qui recherchait des tĂ©moignages de parents déçus par les prestations des organismes de soutien scolaire.

Il se trouve que les parents d’une de mes Ă©lĂšves de Terminale S avaient fait appel Ă  Acadomia au premier trimestre 2008 et avaient eu en guise de “professeur” un Ă©tudiant “en Ă©cole d’ingĂ©nieur” (laquelle ??) qui n’avait vraiment pas le niveau 😕

Le tournage a eu lieu dĂ©but aoĂ»t dans les Yvelines, chez la famille de mon ancienne Ă©lĂšve Ă  laquelle j’ai donnĂ©e des cours de maths et de physique de dĂ©cembre 2008 Ă  mai 2009 (voir son tĂ©moignage).

La sĂ©quence a Ă©tĂ© diffusĂ©e le 25 aoĂ»t 2009 dans le journal de 20 heures. Mon interview a Ă©tĂ© supprimĂ©e au montage, dommage pour moi 🙁

Le reportage (moins de 5 minutes) comportait Ă©galement une prĂ©sentation des stages d’étĂ©, et une rĂ©ponse de Philippe ColĂ©on, Directeur GĂ©nĂ©ral d’Acadomia, toujours en premiĂšre ligne pour les interviews oĂč il tente d’expliquer que la mĂ©chante tĂ©lĂ© fait de mauvais procĂšs au gentil Acadomia 🙂

LicenciĂ©e en lettres Ă  laquelle on demande de donner des cours de maths en prĂ©cisant “qu’il n’y a pas besoin d’ĂȘtre scientifique pour ça” (bien sĂ»r
), prime pour les “rabatteurs” de “profs”, beaucoup a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© diffusĂ© Ă  propos des pratiques des organismes de soutien scolaire; sur ce blog, vous pouvez (re)voir par exemple des reportages tĂ©lĂ© tels que “Soutien scolaire, le business de l’espoir” (Canal+), “Le soutien scolaire, rĂ©ussite ou Ă©chec ?” (EnvoyĂ© spĂ©cial).

Repasser une couche ne peut pas faire de mal 😉


Commentaires

fabrice a écrit le 27 août, 2009 à 14:14
haa ca faisait un bail qu’on n’avait pas visionnĂ© une bonne vidĂ©o sur les boĂźtes de soutien.
Ils ont Ă©tĂ© vache avec l’étudiant, quand mĂȘme: “finir un exercice ensemble 
”: on n’est pas des robots, un exercice se fait du dĂ©but Ă  la fin. Imaginez un bon gros exo de gĂ©omĂ©trie analytique (je suis gentil), l’élĂšve vous demande de rĂ©flĂ©chir Ă  la derniĂšre question (celle oĂč se synthĂ©tisent tous les rĂ©sultats)
: bonne chance.
A bientĂŽt.
ps: quelle classe, ce Didier
..

Didier Kropp a écrit le 27 août, 2009 à 20:19
@ fabrice

Ils ont Ă©tĂ© vache avec l’étudiant, quand mĂȘme

Je ne peux pas en raconter plus par souci de confidentialité  il Ă©tait vraiment archinul, l’étudiant !

Quand on paye 75 € de frais d’inscription, 50 € de frais de bilan pĂ©dagogique, et des cours 40 € de l’heure, forfait de 20 heures payable d’avance, on est en droit d’attendre quelqu’un qui assure, il me semble, non ?

D’autant plus que l’objectif Ă©tait de rentrer dans une trĂšs bonne Ă©cole d’ingĂ©nieur (une vraie grande Ă©cole, membre de la confĂ©rence et donc trĂšs sĂ©lective) donc d’avoir un dossier en bĂ©ton.

Arnaud a Ă©crit le 2 septembre, 2009 Ă  2:15
@ fabrice
Bien sûr, il arrive à tout prof de particulier de se retrouver dans la situation de devoir trouver illico la réponse à la 5Úme question sans avoir fait les 4 précédentes.
Dans ce cas, il est facile pour un prof expĂ©rimentĂ© d’expliquer Ă  son Ă©lĂšve que l’on a besoin de quelques minutes pour s’immerger dans le cheminement qu’il a dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ©, tout en lui demandant de mettre en Ă©vidence visuellement les rĂ©sultats essentiels dĂ©jĂ  obtenus (au fluo par exemple).
Comme habituellement, il n’est pas capable de le faire rapidement, cela nous laisse largement le temps nĂ©cessaire.
Mais un enseignant dĂ©butant, mĂȘme s’il est trĂšs bon en maths, risque de se sentir piĂ©gĂ©, de perdre confiance (alors que rappelons-le il est lĂ  pour mettre l’élĂšve en confiance) et de paniquer jusqu’à perdre tous ses moyens.

fabrice a Ă©crit le 2 septembre, 2009 Ă  13:09
@ Arnaud:
Oui, ce n’est jamais bon signe que de se retrouver avec un enseignant qui ne sait comment rĂ©agir promptement Ă  une telle situation. Ce que je propose Ă  l’élĂšve, une fois l’exercice “repĂ©rĂ©â€, c’est de faire un autre exercice, ensemble, du mĂȘme style, qui puisse lui apporter les Ă©lĂ©ments de rĂ©flexion essentiels pour rĂ©soudre son exercice d’origine.
D’autant plus qu’il n’est pas rare que les rĂ©ponses aux 4 questions prĂ©cĂ©dentes (pour reprendre votre exemple) sont issues de la correction du professeur! Au final, on gagne en comprĂ©hension globale, et en temps.
A chacun bien Ă©videmment sa façon de procĂ©der. Le tout est de bien l’expliquer Ă  l’élĂšve!

Muriel a Ă©crit le 2 septembre, 2009 Ă  19:15
A tous,
Evidemment la diffĂ©rence entre le prof expĂ©rimentĂ© et celui qui dĂ©bute (je n’ai pas vu le vidĂ©o), c’est le recul, le fait de poser une question en guise de rĂ©ponse, bref de renvoyer le problĂšme Ă  celui qui doit le rĂ©soudre, c’est-Ă -dire l’élĂšve. Evidemment, on a ainsi le temps de rĂ©flĂ©chir et de prĂ©parer par avance une rĂ©ponse: ce sont quelques-unes des ficelles du mĂ©tier.
J’ajoute que dans certains cas, je n’hĂ©site pas Ă  dire que je ne suis pas une machine Ă  rĂ©ponses instantanĂ©es, que toute rĂ©ponse demande du travail et au pire que je ne sais pas mais vais me renseigner: il est vrai que je suis en français et philo, et que peut-ĂȘtre en maths c’est impossible!!! Allez savoir!!!
Merci Ă  tous les intervenants et Ă  celui qui permet que nous puissions nous exprimer.
Muriel

AM Duhamel a Ă©crit le 3 septembre, 2009 Ă  10:54
Bonjour M. Kropp

Cette famille a rencontrĂ© les mĂȘmes problĂšmes que moi ❗

La diffĂ©rence Ă©tait que le “prof” envoyĂ© pour donner des cours de maths Ă  Élise (1Ăšre S) n’était pas en Ă©cole d’ingĂ©nieur, nous avions fini par dĂ©couvrir qu’il Ă©tait en licence d’histoire 👿

Si vous rĂ©cupĂ©rez tous les déçus de Acadomia et autres, pour ne pas dire ceux qui se sont faits arnaquer (je ne trouve pas d’autre mot), vous ĂȘtes sĂ»r vous et vos confrĂšres sĂ©rieux d’avoir des milliers d’élĂšves 🙂

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close