Acadomia et ses fichiers. Reportage (TF1) avec ma participation

Accueil » Blog (2008-2014) » Acadomia et ses fichiers




Durant quelques annĂ©es, j’ai tenu un blog sur le soutien scolaire et le mĂ©tier de prof indĂ©pendant. Vous trouverez ci-aprĂšs une copie d’un article.

Vidéo : Acadomia et ses fichiers. Reportage diffusé sur TF1 avec la participation du blogueur
Date de parution : 1er juin 2010

Acadomia et la CNILRappel des faits : la CNIL (Commission nationale informatique et libertĂ©s) a annoncĂ© le jeudi 27 mai 2010 avoir adressĂ© un avertissement Ă  l’encontre d’Acadomia, pour des commentaires excessifs ou injurieux dans ses fichiers.

Vous pouvez consulter la délibération de la CNIL ou (plus court) un article de presse consacré à cette affaire.

Jeudi 27 au matin, j’ai Ă©tĂ© contactĂ© par France-Info (qui recherchait un tĂ©moignage de parent), et par TF1, qui recherchait un tĂ©moignage d’ancien intervenant.

J’avoue 😳 ! J’ai travaillĂ© pour le compte d’Acadomia (vers 2004, pas beaucoup et pas longtemps).

J’ai aiguillĂ© la journaliste de France-Info vers mon estimĂ© confrĂšre Arnaud Glorion, et j’ai acceptĂ© le principe d’une interview.

La sĂ©quence a Ă©tĂ© diffusĂ©e le 27 mai 2010 dans le journal de 20 heures. Les rĂ©alisateurs m’ont par erreur attribuĂ© le prĂ©nom David.

Au-delĂ  du scandale provoquĂ© par cette affaire, je voudrais attirer l’attention sur deux points.

La rĂ©action en deux temps d’Acadomia

On doit cette révélation à PC-INpact.

27 mai, 13h46 : le premier communiqué de presse de Acadomia
Suite Ă  la divulgation dans la presse (la primeur revenant Ă  Le Parisien), Acadomia publie un premier communiquĂ©, oĂč il est question de “graves inexactitudes” dans le rapport de la CNIL.

27 mai, 15h57 : le Président de la CNIL répond
InterrogĂ© Ă  propos de ce communiquĂ©, le PrĂ©sident de la CNIL s’explique dans une interview Ă  LibĂ©ration, et menace de “mettre sur la table les informations saisies par nos contrĂŽleurs”.

28 mai, 12h20 : le deuxiÚme communiqué de presse de Acadomia
Rétropédalage en urgence de Acadomia, qui remplace son précédent communiqué de presse par un nouveau communiqué, nettement plus consensuel.

Acadomia, son président, la FESP et Qualicert

Maxime AĂŻach, prĂ©sident d’Acadomia, a Ă©tĂ© Ă©lu en dĂ©cembre 2009 Ă  la tĂȘte de la FESP (FĂ©dĂ©ration du service aux particuliers).

“Professionnalisation des collaborateurs et des services”, “qualitĂ© des prestations”, “garantie du haut niveau des services”, tels sont les maĂźtres mots de la FESP et de son prĂ©sident.

À ce titre, la FESP mise sur la certification Qualicert pour les sociĂ©tĂ©s adhĂ©rentes de ce syndicat; le rĂ©fĂ©rentiel de certification de services “services aux particuliers” est disponible en ligne.

“QualitĂ©â€, ce mot revient trĂšs souvent dans la bouche du prĂ©sident d’Acadomia et de la FESP. Comme par exemple dans cette interview donnĂ©e au Nouvel Économiste :



Nous sommes en train de structurer Ă  grande vitesse notre activitĂ©, sachant que nous partons de loin. Nos axes de travail sont : formation, professionnalisation, bien-ĂȘtre des collaborateurs. Le temps de l’eldorado est fini, celui oĂč de nouveaux entrants touchaient le jackpot avec une poignĂ©e de clients. L’an dernier, prĂšs de 20 000 entitĂ©s crĂ©es dont la moitiĂ© environ d’auto-entrepreneurs. C’est beaucoup trop pour organiser une offre de qualitĂ©.


Les conditions pour obtenir l’agrĂ©ment ne sont pas assez contraignantes. Il faudrait exiger des entreprises qu’aprĂšs un an d’existence, elles s’inscrivent dans une dĂ©marche de certification. La garantie d’une prestation de qualitĂ© doit ĂȘtre la contrepartie de l’aide que nous accordent les pouvoirs publics. La fĂ©dĂ©ration veut faire monter la qualitĂ© de tout le secteur.


AprĂšs la certification, la deuxiĂšme Ă©tape est de rehausser les exigences de l’agrĂ©ment. La qualitĂ© ! la qualitĂ© !
 nous n’avons pas d’autre raison d’ĂȘtre que celle-lĂ .



Qualité, professionnalisme, fort bien.

Et maintenant ?


Commentaires

Arnaud a Ă©crit le 4 juin, 2010 Ă  0:27
Un complĂ©ment avec le reportage d’Isabelle Labeyrie, de France-Info, sur mon blog

Calculatrice en ligne a Ă©crit le 14 juin, 2010 Ă  11:11
J’ai Ă©tĂ© mort de rire en lisant les diffĂ©rents phrases de Acadomia

geek a Ă©crit le 27 juillet, 2010 Ă  18:24
C’est triste tout de mĂȘme que cela soit relayĂ© Ă  la tv


sylvain a écrit le 26 février, 2011 à 9:13
c’est en voyant ce genre de pratique que j’ai voulu offrir gratuitement 975 vidĂ©os de cours de maths gratuits sur mon site video-maths.fr
Et dire que la part des cours particuliers pour une famille modeste peut s’élever Ă  25% des revenus de la famille et je ne le dirais jamais assez : un professeur de maths maitrise souvent les concepts en devançant la pensĂ©e de l’Ă©lĂšve sur un raisonnement en particulier : un Ă©tudiant trĂšs souvent essaye de se souvenir comment on fait ! Il y arrive certes mais ne s’est pas faire les multiples ponts connectifs entre les diffĂ©rents exercices types : faut pas rĂȘver! 10 ans de recul sur le programme de ts n’équivaut pas Ă  2 ou 3 ans

acadomia? a Ă©crit le 1 octobre, 2014 Ă  17:48
pourtant il n’y a pas que acadomia dans la vie..Aujourd’hui il y a de nombreux organismes de soutien scolaire en ligne comme channel progress, maxicours etc..la qualitĂ© est inĂ©gale mais au moins on a le choix..

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close